Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Phedre3.

Phedre3.

De tout un peu.

Publié le par phedre3

 

 Devant la grande mosquée, quatre mendiants tendaient la main, lorsqu'un homme qui en sortait leur fit l'aumône.

-Prenez cette pièce et achetez-vous ce que bon vous semble! leur dit-il.

-Je sais ce que nous allons faire, dit le premier qui était persan. Avec cet argent, nous achèterons de l'angour que nous partagerons.

 -Non, dit le second qui était arabe. Moi, je veux de l'inab.

 -Pas question, dit le troisième qui était turc. Ni angour, ni inab, achetons de l'uzüm. Le quatrième était grec, et il ne fut pas d'accord non plus.

-Moi, ce que je veux, c'est du stafil.

 Et leur dispute ne prit jamais fin.

Pourtant, sans le savoir, chacun dans sa langue réclamait la même chose: des raisins. Une belle grappe à se partager pour calmer leur faim et leur soif.

 

Conte du poète mystique persan Rümî (1207-1273)

 

 

 Dans l'atelier du philosophe

 

 La langue a un terrible pouvoir: celui de nous rapprocher comme de nous séparer. D'abord parce qu'elle nomme différemment les choses mais aussi (et ce conte l'oublie!) parce qu'elle véhicule une culture et une façon propre d'envisager le monde. Par ailleurs, quand bien même nous parlerions tous la même langue, ces problèmes de communication disparaîtraient-ils?

 

N'y a-t-il que la langue qui nous sépare et nous divise?

Commenter cet article

rainbow 31/01/2011 22:17



Joli conte qui prouve que parfois on est divisé pour mieux se rejoindre. Si nos politiciens pouvaient comprendre çà ! Bisous



elpoueto 31/01/2011 10:07



Comme quoi il faut s'entendre sur les mots !!! Quatre mots pour un même sens liés à de la méconnaissance peuvent conduire à l'état ici par l'auteur relaté !


Ne soyons pas mauvaise langue ce sera toujours ça de gagné !



Elena800 31/01/2011 06:06



La mésentente existe entre gens de la même famille avec les mêmes coutumes alors la différence des langues ça devient pire selon les cas ! Bisous


" />