Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Phedre3.

Phedre3.

De tout un peu.

Publié le par Pierrette LEGRIS
Deux mamans pour ces cinq oeufs peut-être six demain. Le drame c'est l'absence de papa. Les pauvres mamans, depuis deux jours que j'en ai la garde, ne quittent pas le nid.

Deux mamans pour ces cinq oeufs peut-être six demain. Le drame c'est l'absence de papa. Les pauvres mamans, depuis deux jours que j'en ai la garde, ne quittent pas le nid.

Telles que nous les voyons ici, il y a une dominante et ce n'est pas celle du 1er plan. Elle est chargée de protéger "le foyer". C'est très intéressant à regarder. La dominante est plutôt la plus peureuse et dès que la dominée s'absente du nid, elle se fait rappeler à l'ordre et elle obéit. C'est curieux. Mais ce que j'aime le plus, c'est leur dialogue quand elle se mettent en place dans le nid. Un oiseau qui en liberté a un cri strident, dans le nid c'est tout doux. Elles se répondent. Les pauvres, elles refont le nid à chaque période de ponte. Là encore c'est curieux. Elles prennent de fines brindilles que nous mettons dans la cage et elles les mettent d'abord dans le bec, les mastiquent, puis sous leurs ailes et les placent sur le nid qu'il serait temps de défaire à mon avis. Tous les deux mois je crois elles commencent à se chevaucher  et la ponte repart. C'est triste. Mettre un papa ça veut dire enlever une maman et leur maîtresse ne veut pas.

Telles que nous les voyons ici, il y a une dominante et ce n'est pas celle du 1er plan. Elle est chargée de protéger "le foyer". C'est très intéressant à regarder. La dominante est plutôt la plus peureuse et dès que la dominée s'absente du nid, elle se fait rappeler à l'ordre et elle obéit. C'est curieux. Mais ce que j'aime le plus, c'est leur dialogue quand elle se mettent en place dans le nid. Un oiseau qui en liberté a un cri strident, dans le nid c'est tout doux. Elles se répondent. Les pauvres, elles refont le nid à chaque période de ponte. Là encore c'est curieux. Elles prennent de fines brindilles que nous mettons dans la cage et elles les mettent d'abord dans le bec, les mastiquent, puis sous leurs ailes et les placent sur le nid qu'il serait temps de défaire à mon avis. Tous les deux mois je crois elles commencent à se chevaucher et la ponte repart. C'est triste. Mettre un papa ça veut dire enlever une maman et leur maîtresse ne veut pas.

Commenter cet article