Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Phedre3.

Phedre3.

De tout un peu.

Publié le par Pierrette LEGRIS

De Joseph JOUBERT,

L'auteur peint par lui-même.

J'ai donné mes fleurs et mon fruit : je ne suis plus qu'un tronc retentissant, mais quiconque s'assied à mon ombre et m'entend, devient plus sage.

Je ressemble en beaucoup de choses au papillon; comme lui j'aime la lumière, comme lui j'y brûle ma vie, comme lui j'ai besoin pour déployer mes ailes, que dans la société il fasse beau autour de moi, et que mon esprit s'y sente environné et comme pénétré d'une température, celle de l'indulgence, j'ai besoin que les regards de la faveur luisent sur moi.

Philantropie et repentir, est ma devise.

J'ai la tête aimante et le coeur têtu.

Tout ce que j'admire m'est cher, et tout ce qui m'est cher ne peut me devenir indifférent.

Quand mes amis sont borgnes, je les regarde de profil.

Au lieu de me plaindre de ce que la rose a des épines, je me félicite de ce que l'épine est surmontée de roses, et de ce que le buisson porte des fleurs.

Il n'y a point de bon ton sans un peu de mépris des autres. Or, il m'est impossible de mépriser un inconnu.

J'imite la colombe : souvent je jette un brin d'herbe à la fourmi qui se noie.

S'il fallait choisir, j'aimerais mieux la mollesse, qui laisse aux hommes le temps de devenir meilleur, que la sévérité qui les rend pires, et la précipitation qui n'attend pas le repentir.

...................................................

Rêve, utopie !!!!! La perfection n'existe pas, mais si nous pouvions seulement retenir qu'une seule de ces belles pensées !!!

..................................................

 

 

Commenter cet article