Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Phedre3.

Phedre3.

De tout un peu.

Publié le par Pierrette LEGRIS

Il ne s'agit pas ici de superstition mais de nature. Certes, les poules constituaient de bonnes munitions de bouche lors des longues traversées (viande et œufs), mais elles présentaient aussi quelques inconvénients ; sujettes au mal de mer elles dépérissaient à vue d'œil(abattement, vomissements, perte d'appétit, chute de leurs ergots par manque d'exercice) .En outre, en cas de pénurie de vivres, les poules les plus fortes attaquaient les plus faibles, leur plumaient le ventre, le perçaient pour leur arracher les entrailles aux fins de s'en nourrir. Les oies, de constitution plus solide, consommaient toutefois beaucoup d'eau douce. On leur préférait les canards pour les longues traversées : faible consommation d'eau, ils buvaient volontiers de l'eau additionnée de rhum (ce qui leur faisait passer le mal de mer).

 

Commenter cet article