Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Phedre3.

Phedre3.

De tout un peu.

Publié le par Pierrette LEGRIS

1877

Pierre Gaspard et son fils,

Emmanuel Boileau de Castelnau,

atteignent le dernier sommet des Alpes Françaises encore inexploré,

LA MEIJE.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pierre Gaspard, dit « père Gaspard », né au cœur du massif des Écrins, est un homme robuste et intrépide, qui connaît admirablement le massif. En tant que guide, ses deux plus importants clients sont Emmanuel Boileau de Castelnau et Henry Duhamel. Avec Duhamel, outre l'ascension du Pic Gaspard en 1878, il ouvre en 1880 une voie dans la face sud de la Barre des Écrins depuis La Bérarde et l'année suivante un nouvel itinéraire sur le versant sud-est de l'aiguille du Plat de la Selle. Avec Boileau de Castelnau, Gaspard constitue probablement la plus brillante cordée connue jusque-là, pendant les saisons 1876 et 1877, réalisant une dizaine de premières. Mais le plus fameux exploit de cette équipe est la première ascension du Grand Pic de La Meije le 16 août 1877. Devenu célèbre, Gaspard se trouve dès lors fort sollicité au point qu'il est nécessaire de le retenir longtemps à l'avance. En1885 il ouvre un nouvel itinéraire à la Meije par l'arête de la Brêche. Jusqu'à un âge avancé le « père Gaspard » continue de courir la montagne et d'emmener des clients, au moins jusqu'en 1913.

 

Commenter cet article