Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Phedre3.

Phedre3.

De tout un peu.

Publié le par Pierrette LEGRIS

Description de cette image, également commentée ci-après

 

Alexander Graham Bell donne enfin de la voix

Le Musée national de l’histoire américaine a scanné un disque de cire de 1885, ce qui a permis de l'écouter sans risquer de le casser, afin d'entendre l’inventeur du téléphone pour la première fois.

ENREGISTREMENT. Si Alexander Graham Bell vous appelait à l’instant sur votre téléphone, vous ne reconnaîtriez sans doute pas sa voix : l’inventeur du téléphone n’a jamais été entendu sur aucun vieil enregistrement de l’époque. Jusqu’à ce que le Musée national de l’histoire américaine, à Washington, ne s’attaque au problème : il vient ce mois-ci de faire entendre pour la première fois un enregistrement datant du 15 avril 1885 de la voix de Bell, gravé sur un disque de cire… mais sans avoir eu à écouter ce disque !

En fait, les conservateurs du Smithonian Institute, institution qui détient les documents et matériels du laboratoire Volta de Bell, savaient déjà que cet enregistrement existait, les collections comptant un document papier où figure une retranscription manuscrite d’un enregistrement, une série de chiffres et de sommes en dollars, datée et signée de Bell en personne (voir le document ici).

Car après avoir posé les bases du téléphone, l’inventeur a continué les expérimentations, notamment sur la gravure des voix sur supports physiques. Le Smithsonian Institue détient ainsi 200 disques et cylindres de cire, plomb, verre ou de plâtre gravés par Bell. Lors d’un inventaire des notations figurant sur ces documents courant 2011, la date du 15 avril 1885 a été découverte sur un disque de cire sur carton.

 

Commenter cet article

Elpoueto 06/09/2013 15:27

Vive les inventeurs ! Il serait étonné s'il voyait la téléphonie actuelle !